Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dans ma rue

Créé en 09/2006, ce site a enregistré
35 314 piétons pour 116 030 vitrines vues.

 

Un poète qui ne dérange pas, ne sert à rien

Félix Leclerc

Recherche

Catherine Maisse

Les plus belles chansons de Catherine Maisse ont été rééditées en CD par mariannemelodie.fr

Histoire de roses
Les boîtes à musique
Chacun sa prière
Le temps des cerises
Paris...5 heures du matin
Voyage à Robinson

Pages

Annonces

Voyez en bas de pages, quelques oeuvres de mon ami

Contact

05 47 02 72 89
  jctheillac@gmail.com

26 avril 2016 2 26 /04 /avril /2016 02:25

Alors que naissait #lanuitdebout j'ai filmé la croissance de deux arbres. Du 22 au 53 mars, j'ai mis en images la "révolution" de la nature au printemps. Les arbres de la Place de la République à Paris en ont fait autant, et c'est bien ainsi. Ce film est illustré musicalement par La Sacre du Printemps d'Igor Stravisky

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 00:19

Relevés dans les oeuvres des poètes avec liens

Tous les autres adjectifs avec liens

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 12:57

Les mots d’en bas, les mots d’en haut et du milieu,

Ne sont que mots et non pensées, c’est bien dommage.

Penser un mot, le prononcer, c’est audacieux,

Mais le penser, mutin, et le garder en gage.


En gage de pensée juste. De par en haut

Éclairée d’en dedans, afin qu’elle ravisse

L’écume de nos jours, notre commun propos

Tout à son impudent et triste bénéfice.


Les voix d’en haut sont bonnes. Elles disent l’authentique,

Guidées par la conscience comme des friandises,

Picorées à l’envi, secrètes et mystiques


Les voix du cœur pardi, sont comme gourmandises.

Les voix d’en bas ne sont que pensées maléfiques

Et inondent pourtant nos ondes cathodiques.


Jean-Charles Theillac

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
30 décembre 2015 3 30 /12 /décembre /2015 19:30

Quelques cris étouffés, des sanglots, puis plus rien.
Que des larmes d’yeux clos, mi-clos, dans l’intime
Horrifiés du chaos et du Cri parisien
Des radios, des télés, des appels aux victimes.

Tous avaient eu des vœux, hypocrites ou sincères,
Candides ou amicaux, mais le feu jaillissant
A détruit vies, amours, Casher, Charlie, concert.
Eux, plongés dans l’enfer des abîmes et du sang

N’en sont pas revenus. Mais d’où ils sont déjà,
Ils montrent la Lumière de leurs êtres vêtus.
Elle inonde, elle emplit leur univers ténu.


Ô nos âmes amies, Ô nos Frères d’au-delà,
Restez à nos côtés, allumez nos chemins,
Protégez nos enfants pour un meilleur demain.


Jean-Charles Theillac

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
24 août 2015 1 24 /08 /août /2015 16:10
Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 17:15

Ce temps qui n’en peut plus d’avoir à se compter
Et compter les secondes, décompter les minutes,
Les jours les mois les ans, traces d’éternité,
Culbute dans ces temps que nos âmes rebutent.


Verrons-nous tout cet an ? Sera-t-il l’ultime ?
Sera-t-il un abîme tout habillé de temps ?
De celui que l’on tue à coup de dons intimes,
Pour ne pas trop vieillir, peut-être trop longtemps.


Un air de déjà vu et de sous-entendu,
Fera gloire aux échanges tout en palinodies.
Un temps perdu ou pas en des vœux bien dodus


Et tout aussi rompus à cette monodie.
Bonne année, bonne santé ! Vains vœux ou pieux souhaits?
Choisissez ! Ces « vains » là, ne sont pas que méfaits


Jean-Charles Theillac

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 02:25
Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 16:00

Catherine MAISSE interprète une chanson de Vincent Scotto. Les chansons de Catherine Maisse ont été éditées en CD par Matthieu Moulin (Association "78 tours..et puis s'en vont") . Il est disponible sur le site www.mariannemelodie.fr. Elle est accompagnée par André Grassi et son orchestre

Catherine MAISSE interprète cette chanson tirée de l'Opérette "La belle Arabelle (F. Blanche, Marc Cab - Guy Lafarge, P. Philippe). Les chansons de Catherine Maisse ont été éditées en CD par Matthieu Moulin (Association "78 tours..et puis s'en vont") . Il est disponible sur le site www.mariannemelodie.fr. Elle est accompagnée par André Grassi et son orchestre

Catherine MAISSE interprète "Les Roses de Saadi" (M. Desbordes-Valmore - CH. Manen, arrgts A. Grassi). Les chansons de Catherine Maisse ont été éditées en CD par Matthieu Moulin (Association "78 tours..et puis s'en vont") . Il est disponible sur le site www.mariannemelodie.fr. Elle est accompagnée par André Grassi et son orchestre

Catherine MAISSE interprète une chanson d'André GRASSI. (Prix de la Sacem - Deauville 1951). Les chansons de Catherine Maisse ont été éditées en CD par Matthieu Moulin (Association "78 tours..et puis s'en vont") . Il est disponible sur le site www.mariannemelodie.fr. Elle est accompagnée par André Grassi et son orchestre

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:39

Le 3 juin 2013 je publiais sur mon blog le texte intitulé "Victimes et scélérats", http://www.theillac.com/article-victimes-et-scelerats-118334272.html, qui se terminait par ce quatrain:

 

"La Justice ordinaire, à la fin  jugera.
Fulgurante et sereine, elle t’infligera
Ainsi qu’à ton engeance, un immense fatras.
Serons-nous encore là ? Victimes et scélérats."

 

Depuis, après avoir signé un protocole transactionnel en août 2013, je vois que les choses ne s'arrangent pas du côté des victimes. Quant à moi, Servier m'a "cousu la bouche" : je n'ai pas le droit de m'exprimer sur le sujet. Mais je peux écrire un poème, alors...

Hommage te sois rendu, Jacques Servier, tu es mort.
C’est ainsi que la vie en finit  ici-bas.
Certains la balbutie, d’autres en jouent encor’
C’est à la fin je crois, que l’on triomphe, ou pas.


En ton nom, ton engeance à signé protocol’,
Léonin, sournois, malin, ficelé, retors,
Que j’ai signé aussi. Funeste carambol’
De ton âme damnée, mère de Médiator.


Les termes de ce texte, ne te font aucun tort.
La pilule était douce et son effet suave,
Et c’est à nous la faute, et nous étions pléthore,
D’avoir cru au remède. Nous en étions esclave.


Tant vains soient mes mots et vaines mes souffrances
Ne sont-ils pour servir que potence au gibet ?
Ton audace a trahi et terni l’espérance
D’un remède voilant tes actions au rabais.


Je pense à toi Jacques Servier, fi de ton âge,
Fi de l’égard auquel  tu aurais droit, tant pis,
Mon cœur se souviendra de ce grand sabotage,
Du souci de l’angoisse dedans ce corps flapi.


Pour solde de tout compte et de toute rancune,
Pour orner ton trépas, ces quelques mots d’humeur
Des « jouets » de ton œuvre, oubliés d’infortune,
Mais en vie et toujours,  en quête de bonheur.

Jean-Charles Theillac


 

 

 

"ON A MANQUÈ DE COURAGE" par le professeur Jean-François Bergman, ancien vice-président de la Commission de mise sur le marché de l'ancienne agence du médicament

Published by Jean-Charles THEILLAC
commenter cet article
27 février 2014 4 27 /02 /février /2014 11:11

  Capture d'écran de la chaîne ESPRESO TV reprise en direct par Youtube nuit et jour. Ces images datent du 19 au 26 février 2014

Published by Jean-Charles THEILLAC - dans Témoignage
commenter cet article